Emarketing.fr, site hermétique ou simplement radin en liens hypertextes ?

En édition web, certaines pratiques sont devenues des automatismes. Titraille, style, mise en page, optimisation, hypertextualité et j’en passe, tout cela fait partie des fondamentaux de tout site d’information qui se respecte. Malgré tout, le très bon site de veille Emarketing.fr commence à m’énerver sérieusement. Pour un portail expert en marketing online, il est d’un hermétisme ou d’une radinerie absurde : si les sources de ses articles sont citées, vous ne trouverez jamais un lien hypertexte menant vers celles-ci.

Lecteur régulier de ce site et surtout producteur d’information sur ce blog, j’aime approfondir les choses en vérifiant la pertinence des contenus cités. Je cherche aussi, et c’est un parti pris, à explorer d’autres pistes en me replongeant à la source. Alors quand je tombe sur une brève de 7 lignes (ce qui est souvent le cas sur Emarketing.fr) sur une étude de plus de 100 pages, vous vous doutez bien que mon premier désir est d’exploiter les données complètes. Et sans lien hypertexte, autant vous dire que mon dernier recours est une recherche irritée sur Google.

Je cite Joël Ronez, auteur du livre référence L’Ecrit Web, Traitement de l’information sur Internet : “Pas de texte sur Internet sans hypertexte. Internet a popularisé la culture du fragment. Il faut savoir s’en servir. Le lien hypertexte est un indicateur informel de la générosité du lecteur. En proposant des pistes d’approfondissement au lecteur, il démontre ainsi un effort louable d’ouvrir de nouvelles voies d’exploration.” CQFD.

En conclusion

Emarketing.fr n’est pas le seul exemple d’hermétisme ou de protectionnisme online. Quelques sites d’information tentent encore de garder leurs visiteurs captifs, alors qu’un “target=_blank” suffirait amplement à satisfaire les lecteurs sans nécessairement les perdre. La leçon qu’il faut tirer de ce mauvais exemple est toute simple : autorisez vos visiteurs à continuer leur navigation sur la toile par des voies pertinentes.

Et je montre l’exemple : vous pouvez vérifier mes remarques sur le site Emarketing.fr ou encore commander le livre de Joël Ronez en ligne.